14/10/2009

Dernier espoir

    photo de famille 1916nn (458 x 600)nsss

           Il est un arbre au cimetière

            Poussant en pleine liberté,

         Non planté par un deuil dicté,-

   Qui flotte au long d'une humble pierre.

         Sur cet arbre, été comme hiver,

       Un oiseau vient qui chante clair

          Sa chanson tristement fidèle.

       Cet arbre et cet oiseau c'est nous :

          Toi le souvenir, moi l'absence

       Que le temps - qui passe - resence...

          Ah, vivre encore à tes genoux !

     Ah, vivre encor ! Mais quoi, ma belle,

      Le néant est mon froid vainqueur...

     Du moins, dis, je vis dans ton coeur ?

                         Paul Verlaine (1844-1896)

Het Witte Elfenheksje

Commentaires

Bonsoir Nadine,
Qu'il est mignon ce petit garçon! j'espère qu'il a eu une belle vie! J'ai une photo qui lui ressemble, mon papa en costume marin qui pose près de sa jeune tante ...
Pour le sentier du bois, le mien c'est dans le bois de la houssière
Amicalement
Marcelle

Écrit par : marcelle Pâques | 29/10/2009

Les commentaires sont fermés.