08/11/2009

Sonnet au lecteur

Le lecteur nnn

Jusqu'à présent, lecteur, suivant l'antique usage,

Je te disais bonjour à la première page.

Mon livre, cette fois, se ferme moins gaiement ;

En vérité, ce siècle est un mauvais moment.

Tout s'en va, les plaisirs et les moeurs d'un autre âge,

Les rois, les dieux vaincus, le hasard triomphant,

Rosafinde et Suzon qui me trouvent trop sage,

Lamartine vieilli qui me traite en enfant.

La politique, hélas ! voilà notre misère.

 Mes meilleurs ennemis me conseillent d'en faire.

Être rouge ce soir, blanc demain, ma foi, non.

Je veux, quand on m'a lu, qu'on puisse me relire.

Si deux noms, par hasard, s'embrouillent sur ma lyre,

Ce ne sera jamais que Ninette ou Ninon.

                                         Alfred de Musset

Het Witte Elfenheksje

Commentaires

hello elfenheksje merci pour ta gentille visite. les amies de mes amis sont parfois mes amies aussi !!
alors bienvenue dans mon monde de ouf !
à bientôt et bon dimanche

Écrit par : trucmuche | 08/11/2009

Chère Nadine Merci pour ton commentaire, mais sache que le racisme n'est pas naturel en Belgique, c'est un phénomène provoqué volontairement par nos policiticiens.
La Belgique vit encore avec des Lois Napoléoniennes, et le système de divisier pour régner est toujours de rigueur.Créer la polémique est le le maître-mot de nos piliticiens.
En créant une incertitude sur notre devenir, cela leur donne le droit de nous faire passer pour des illettrés.
Mon commentaire n'a aucun rapport avec tes poèmes d'une juste vérité.
Bisouuuus

Écrit par : LE DENONCIATEUR 2 | 08/11/2009

Les commentaires sont fermés.