26/02/2011

Mélanges l'amour

auguste-renoir-08.jpg

Vous demandez si l'amour rend heureuse :

il le promet, croyez-le, fût-ce un jour.

Ah ! Pour un jour d'existence amoureuse

qui ne mourrait ? La vie est dans l'amour.

Si le sourire, éclair inattendu,

brilla parfois au milieu de mes larmes,

c'était l'amour ! C'était lui, mais sans armes ;

C'était le ciel qu'avec lui j'ai perdu.

 

Sans lui, le coeur est un foyer sans flamme.

Il brûle tout, ce doux empoisonneur.

J'ai dit bien vrai comme il déchire une âme :

Demandez donc s'il donne le bonheur !

Vous le saurez : oui, quoi qu'il en puisse être,

de gré, de force, amour sera le maître:

et, dans sa fièvre alors lente à guérir,

vous souffrirez, ou vous ferez souffrir.

Dès qu'on l'a vu, son absence est affreuse ;

dès qu'il revient, on tremble nuit, et jour ;

souvent enfin la mort est dans l'amour ;

et cependant... oui, l'amour rend heureuse !


Marceline Desbordes-Valmore


Het Witte Elfenheksje

Commentaires

Bonsoir chère Nadine,
Il y a bien longtemps que je n'étais plus passée chez toi.
Que c'est joli ce poème, poignant, mais vrai.
C'est beau l'amour, quand il est réciproque.
J'espère que tu vas bien.
Enfin, on voit le soleil.
Cela met du baume au cœur.
Passe une agréable soirée, je t'embrasse.

Écrit par : Mousse | 02/03/2011

L'amour fera toujours rêver et espérer.

Les poètes et poétesses le chantent, les autres souhaitent plus simplement le vivre.

Amitiés,
Marc

Écrit par : charlier | 05/03/2011

Bonsoir Nadine,
C'est un merveilleux choix que ce poème que tu nous offres ici. Il est vraiment magnifique
Gros bisous
Fanchon

Écrit par : Françoise | 07/03/2011

Les commentaires sont fermés.