28/11/2010

Les yeux

 

ENFANT YEUX BLEU AVEC CAPUCHE.png

Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,

Des yeux sans nombre ont vu l'aurore ;

Ils dorment au fond des tombeaux,

Et le soleil se lève encore.

 

Les nuits, plus douces que les jours,

Ont enchanté des yeux sans nombre ;

Les étoiles brillent toujours,

Et les yeux se sont remplis d'ombre.


Oh  ! qu'ils aient perdu le regard,

Non, non, cela n'est pas possible !

Ils se sont tournés quelque part,

Vers ce qu'on nomme l'invisible ;

 

Et comme les astres penchant

Nous quittent, mais au ciel demeurent,

Les prunelles ont leurs couchants ;

Mais il n'est pas vrai qu'elles meurent.

 

Bleu ou noirs, tous aimés, tous beaux,

Ouverts à quelque immense aurore,

De l'autre côté des tombeaux

Les yeux qu'on ferme voient encore.


Sully Prud'homme (1839-1907)


Het Witte Elfenheksje

06/10/2009

Petite perle cristalline

         aster 5 (422 x 316)nn

               " Petite perle cristalline

              Tremblante fille du matin,

            Au bout de la feuille de thym

              Que fais-tu sur la colline ?

            Avant la fleur, avant l'oiseau,

              Avant le réveil de l'aurore,

         Quand le vallon sommeille encore

            Que fais-tu là sur le coteau ? "

            Henri-Frédéric Amiel (1821-1811)

Het Witte Elfenheksje

00:58 Écrit par Nadine dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vallon, coteau, oiseau, aurore, cristalline |  Facebook |

23/07/2009

Voici que la saison décline

ctmpphpKhqwtBphoto panorama

            Voici que la saison décline,

        L'ombre grandit, l'azur décroît,

          Le vent fraîchit sur la colline,

       L'oiseau frissonne,l'herbe a froid.

 

           Août contre septembre lutte ;

             L'océan n'a plus l'alcyon ;

         Chaque jour perd une minute,

       Chaque aurore pleure un rayon.

 

      La mouche, comme prise au piège,

          Est immobile à mon plafond ;

     Et comme un blanc flocon de neige,

              Petit à petit, l'été fond.

                            Victor Hugo (1802-1885)

Het Witte Elfenheksje

 

 

 

07:07 Écrit par Nadine dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : victor hugo, neige, aurore, colline, ocean |  Facebook |