25/06/2010

Le parfum

           RUMEUR HWE (394 x 395)

                        Le parfum

Lecteur, as-tu quelquefois respiré

Avec ivresse et lente gourmandise

Ce grain d'encens qui remplit une église,

Ou d'un sachet le musc invétéré ?


Charme profond, magique, dont nous grise

Dans le présent le passé restauré !

Ainsi l'amant sur un corps adoré

Du souvenir cueille la fleur exquise.


De ses cheveux élastiques et lourds,

Vivant sachet, encensoir de l'alcôve,

Une senteur montait, sauvage et fauve,


Et des habits, mousseline ou velours,

Tout imprégnés de sa jeunesse pure,

Se dégageait un parfum de fourrure.

                Charles Baudelaire (1821-1867)


Het Witte Elfenheksje

13/07/2009

Crépuscule

        mon village au crepuscule (422 x 316)bbbbsss

Le jour tombe. Un grand apaisement se fait dans les pauvres esprits fatigués du labeur de la journée, et leurs pensées prennent maintenant les couleurs tendres et indécises du crépuscule.

                                    Charles Baudelaire

Mon village au crépuscule 

Het Witte Elfenheksje